Articles

Macron: « La République ne demande à personne d’oublier sa foi »

Article repris de la rédaction d’Évangéliques.info – 04 janvier 2018 19:53

Jeudi 4 janvier, Emmanuel Macron a reçu à l’Elysée les responsables des cultes (catholique, orthodoxe, protestant, juif, musulman et bouddhiste) pour leur présenter ses voeux. Il a commencé par rappeler sa conception de la laïcité, qui assure la neutralité religieuse de l’Etat mais n’exclut pas les cultes de la vie publique. Au contraire: «Il est naturel que le président de la République s’entretienne régulièrement avec vous parce que vous participez à la vie de la nation» a-t-il affirmé. «La foi religieuse qui relève de l’intime ne disqualifie pas pour être citoyen, il serait fou de penser qu’en une même personne les deux ne dialoguent pas constamment. La République ne demande à personne d’oublier sa foi.» Lire la suite

 

Publicités

Le jour où Jason est devenu un homme

Article repris du site le bon combat : by Coram Deo, leboncombat.frDecember 19, 2017 12:05 AM

Un article avec son témoignage que je ne peux que vous inviter à écouter.

… En raison de la prédominance du féminisme dans la société, les chrétiens sentent souvent le besoin de justifier, voire d’excuser, ce que nous pensons être le modèle biblique de la relation homme-femme. Nous croyons que les chrétiens ne devraient éprouver aucun embarras vis-à-vis de l’enseignement biblique et qu’ils devraient plutôt l’embrasser avec effusion dans ce monde de confusion.

Pour aller plus loin, il suffit d’écouter.

Site : Le bon combat

Trois Églises démolies

Les chrétiens de Chine sont scandalisés après la démolition de trois églises en trois semaines, dont l’église de Linfen, une méga-église de 50 000 membres.

Trois bâtiments d’églises ont été démoli en moins d’un mois en Chine, rapporte l’organisation chrétienne Portes Ouvertes. lire la suite

Article journal chrétien

« Où était Dieu en 2017 ? »

Billy Graham répond à la question des épreuves dans nos vies : « Où étaient Dieu en 2017 ? »

En ce début d’année, le célèbre évangéliste Billy Graham âgé de 99 ans, a offert des mots d’encouragement à tous ceux qui ont traversé une période difficile en 2017.

Dans le courrier des lecteurs publié la semaine dernière par la Billy Graham Evangelistic Association, un lecteur a demandé au pasteur baptiste de 99 ans d’expliquer pourquoi Dieu avait semblé si absent de sa vie au cours de l’année 2017. Selon Billy Graham que même si Dieu permet à des circonstances difficiles de nous atteindre, il ne cesse de nous accorder l’espérance éternelle au travers de son fils. lire la suite

La rédaction - Source : Billy Graham - © Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

 

Conversion de 30 détenus suite au témoignage de chrétiens emprisonnés

Isabelle Goepp actuchrétienne

Accusés de conversions forcées plus tôt cette année, deux chrétiens de l’est de l’Inde ont récemment passé un mois en prison. Après avoir découvert les motifs de leur arrestation, les détenus les ont battu… mais, interpellés par le comportement de ces disciples de Jésus, Dieu les a touché. lire la suite

Méditer la parole de Dieu chaque jour

Site édition clé ; En ligne

Un guide quotidien pour découvrir les richesses de la Bible.

Dans un monde moderne qui considère les notions d’absolu, de bien, de mal, et de salut comme dépendant de l’interprétation individuelle, la Bible, avec ses histoires de miracles et ses affirmations inébranlables semble bien obsolète. Mais la parole de Dieu n’a pas changé. Sa pertinence et sa capacité à transformer les vies demeurent intactes. Aujourd’hui, lire la Bible, saisir son message principal, en comprendre l’utilité dans votre vie sont devenues des nécessités cruciales.

En tenant compte de la pensée et du mode de vie bibliques, D.A. Carson a écrit des commentaires et des méditations propres à nourrir chaque jour votre réflexion sur la Parole.

Il vous donne une perspective unique qui place chaque lecture dans le cadre plus large de l’histoire et du plan éternel de Dieu, vous permettant ainsi d’approfondir votre compréhension de Sa souveraineté, de l’unité et de la puissance de Sa parole.

Cet ouvrage de culte personnel se compose d’un plan de lecture de 365 jours, directement inspiré de celui de M’Cheyne.

Différence entre le volume 1 et 2 :
Le volume 1 traite des passages bibliques de la colonne famille et le volume 2 aborde les autres passages (colonne privée de la méthode M’Cheyne). Lire la préface pour plus de détails.

Un mot sur les illustrations et la couverture et intérieure :
Réalisé par un professeur de design des beaux arts de Lyon, le dessin de la couverture est constitué des lettres du mot DIEU : D, I et E répétée 4 fois.
De même, un motif artistique réalisé à partir de la premire lettre du mois est utilisée pour marquer les mois. Voir ci-dessous avec Avril (A répété 4 fois).

La suite de la collection
Les volumes 3 et 4 paraîtront dans les années à venir (Carson continue ses travaux sur ces 2 derniers volumes actuellement). Les presque 1200 chapitres de la Bible seront ainsi couverts par cette collection. Ils auront une place de choix dans votre bibliothèque et vous aideront à développer une théologie biblique et une comphrénesion globale de TOUTE la Bible.

 

Tes résolutions pour 2018

Message de Jease Costa de Moraes


« Josué dit au peuple: «Consacrez-vous, car demain l’Eternel accomplira des merveilles au milieu de vous.» » (Josué 3.5)

 » Jéricho était fermée, barricadée devant les Israélites. Personne n’en sortait et personne n’y entrait. 2 L’Eternel dit à Josué: «Regarde, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ainsi que ses vaillants soldats. 3 Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre. Faites une fois le tour de la ville. Tu agiras ainsi pendant six jours. 4Sept prêtres porteront sept trompettes retentissantes devant l’arche. Le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville et les prêtres sonneront de la trompette. 5 Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s’écroulera et le peuple montera à l’attaque, chacun devant soi.»  6 Josué, fils de Nun, appela les prêtres et leur dit: «Portez l’arche de l’alliance et que sept prêtres portent sept trompettes retentissantes devant l’arche de l’Eternel.» 7Puis il dit au peuple: «Marchez, faites le tour de la ville et que les hommes équipés passent devant l’arche de l’Eternel.» 8 Lorsque Josué eut parlé au peuple, les sept prêtres qui portaient les sept trompettes retentissantes devant l’Eternel se mirent en marche et sonnèrent de la trompette. L’arche de l’alliance de l’Eternel allait à leur suite. 9Les hommes équipés marchaient devant les prêtres qui sonnaient de la trompette et l’arrière-garde suivait l’arche. Pendant la marche, on sonnait de la trompette. » (Josué 5.15–6.9)

Introduction

Quand nous pensons à nos résolutions, nous devons nous dire : quelles sont les résolutions du Seigneur ? Car en tant que chrétiens, nos plans doivent toujours être conformes à la volonté de Dieu.

Dans ce moment de l’histoire du peuple d’Israël, nous sommes juste avant la conquête de Jéricho. Le chapitre 3 raconte le moment où le peuple, sous la direction de Josué, traverse le Jourdain, et le chapitre 6 raconte le moment où le peuple conquiert Jéricho. Cependant, avant même la traversée du Jourdain et la conquête de Jéricho, Dieu a demandé quelque chose au peuple, sans lequel il n’y aurait pas de conquête. Ce sont les résolutions du Seigneur pour son peuple à cette époque.

Aujourd’hui est le premier dimanche de 2018 et c’est un autre pas que Dieu nous présente. L’année 2018 est une nouvelle opportunité que Dieu nous donne, afin que nous puissions aller de l’avant et avoir de nouvelles réalisations. Mais les choses qu’il a exigées de son peuple avant la conquête de Jéricho, il l’exige de nous aussi. L’unique manière que nous avons de conquérir les choses que Dieu a préparées pour nous c’est en remplissant ses exigences.

Quelles sont ses exigences ? Quelles sont les résolutions du Seigneur pour nos vies en 2018 ?

I. La sanctification

Avant que les gens traversent le Jourdain, Dieu leur demande la sanctification : «Purifiez-vous, car demain l’Éternel fera des prodiges au milieu de vous ». Dans ce passage, la sanctification personnelle est la condition pour le peuple de voir les grands actes du Seigneur. On peut percevoir que Dieu est plus intéressé par ce que nous sommes que par ce que nous faisons. Ce n’est pas le peuple qui gagne une bataille avec Dieu, mais c’est Dieu qui gagne une bataille en utilisant son peuple. Dans l’histoire de la Bible ce n’est pas l’homme qui est au centre, mais c’est toujours Dieu. C’est toujours lui qui gagne les batailles. Nous gagnons une bataille uniquement quand Dieu gagne nos coeurs et utilise nos vies. Dieu est l’agent, le grand gagnant, et nous sommes uniquement ses instruments. Donc, avant que Dieu prenne la victoire sur quoi que ce soit à travers nos vies, il veut d’abord nous conquérir. Et la preuve que nous avons été conquis par Dieu c’est une vie de sanctification.

La purification, ou sanctification impliquait le lavage des vêtements et du corps. Et, de plus, cela impliquait aussi l’abstinence sexuelle. Des vêtements et des corps propres symbolisaient la vie pure, et l’abstinence sexuelle symbolisait la consécration de la vie avec Dieu, parce que l’acte sexuel n’est pas quelque chose d’impur en soi. Le grand message dans ce texte est que Dieu demande à son peuple une vie de sanctification.

L’année 2018 est devant nous. Elle nous présente des occasions de faire de bonnes choses, mais c’est vrai qu’elle nous présente aussi des opportunités pour le péché. Dieu nous demande une vie de sanctification. Il nous demande une vie pure et consacrée à lui. Un cœur qui a été conquis par Dieu est un cœur qui lutte pour vivre dans la sainteté. C’est vrai que nous ne sommes pas parfaits, mais la sanctification doit toujours être la cible de notre vie.

II. L’obéissance

Dans le chapitre 6.3-6 Dieu, donne certaines instructions sur la manière dont son peuple devrait se comporter avant de conquérir Jéricho. Nous pouvons nous demander : pourquoi Dieu a donné ces instructions à un peuple qui était habitué à la guerre ? Une réponse possible, c’est que nous ne devons pas lutter selon nos stratégies personnelles, mais selon la volonté de Dieu. Notre devoir est d’obéir à Dieu. Le peuple d’Israël a conquis Jéricho parce qu’il a obéi Dieu. La conquête était une conséquence de l’obéissance.

L’obéissance implique essentiellement trois choses :

1. Savoir qui est Dieu et qui nous sommes. Nous obéissons quand nous reconnaissons que celui qui nous demande l’obéissance est plus grand que nous-mêmes. Dieu est le Seigneur et nous sommes ses serviteurs. S’il est le Seigneur, il a l’autorité de déterminer nos voies et nos choix.

2. Savoir quel est le but principal de notre vie. Nous avons de nombreux plans et projets personnels et nous consacrons nos vies à ces plans et objectifs. Mais bien qu’il soit juste d’avoir des plans et des buts pour la vie, le but principal de notre existence n’est pas nos plans, mais les plans de Dieu. Notre vie trouve un sens quand elle se soumet à la volonté de Dieu. Notre devoir est toujours d’obéir Dieu.

3. La confiance c’est que Dieu sait ce qui est le meilleur pour nous. Parfois, nous pensons que nous connaissons très bien les choses ou la meilleure décision à prendre. Cependant, la voie de l’obéissance exige la confiance en Dieu, la confiance qu’il sait ce qui est le mieux pour nous.

L’année 2018 est devant nous. Nous avons beaucoup de plans personnels. C’est bon de faire des plans personnels. Cependant, que notre plus grand projet soit toujours d’obéir à Dieu.

III. L’engagement à l’œuvre de Dieu

Le projet de Dieu dans cette histoire était la conquête de Jéricho : « Regarde, je te livre Jéricho, son roi et tous ses guerriers ». C’était le plan de Dieu à ce moment-là. Dieu a présenté ce plan à Josué et Josué a présenté le plan à son peuple et ses soldats. Mais pour avoir la victoire, il était nécessaire d’avoir un engagement de la part du peuple. Et c’est ce que les gens ont fait. Tout le monde s’est engagé. La fin de cette histoire nous  la connaissons bien. Le peuple d’Israël a conquis Jéricho.

Peut-être que l’un des grands besoins de l’église aujourd’hui est juste l’engagement. L’impression est que nous sommes tellement engagés dans différentes choses, que l’œuvre de Dieu est toujours repoussée à plus tard. Ce que nous devons faire s’est accepté le travail de Dieu comme notre propre travail. Nous devons comprendre que s’engager dans le travail de Dieu n’est pas un fardeau, mais c’est un grand privilège, et nous devons le faire avec la joie du Seigneur.

De la même manière que Dieu pouvait vaincre Jéricho seul, mais préférait utiliser les gens, il pouvait aussi gagner le monde par lui-même, mais il nous a donné le privilège de faire partie de son travail. L’œuvre de Dieu est notre travail. Et cela devrait être notre plus grande fierté et notre plus grande joie.

L’année 2018 est devant nous et cela nous donne l’opportunité de participer d’une manière encore plus profonde du travail de Dieu. Dieu nous demande engagement. C’est une décision que nous devons prendre. Il faut que chacun de nous consacre as vie au travail du Seigneur. C’est notre partie dans la vie, c’est notre devoir !

La conclusion

Dieu nous a donné le privilège d’arriver jusqu’à ce moment là. Mais nous devons aller de l’avant. Il nous a donné la vie et s’attend à ce que nous fassions de notre vie quelque chose d’extraordinaire. Mais pour cela nous devons comprendre qu’une vie extraordinaire est une vie qui est dépensée pour Dieu.

Dieu nous a donné l’année 2018, et il nous présente ses résolutions pour cette année. Il nous demande la sanctification, l’obéissance et l’engagement à son travail. Nous avons encore beaucoup à conquérir, et Dieu nous donnera les conditions pour conquérir toutes les choses qu’il a préparées pour nous, cependant, nous devons assumer nos responsabilités.

Que chacun de nous s’efforce de vivre dans la sainteté, d’obéir à Dieu et de s’engager dans son travail. C’est ce qu’il nous demande !